Différentes catégories de permis sont réglementées 

Permis A1 (dès 16 ans) / Permis A2 (dès 18 ans)

Quelle que soit la catégorie préparée, l’examen sera le même. Il est constitué de deux épreuves : Arrêté du 23 avril 2012

– une épreuve hors circulation (plateau) composée d’ un parcours à allure lente avec et sans passager, une maîtrise de la moto sans l’ aide du moteur (poussette) et de vérifications à effectuer sur la moto. Deux parcours à allure normale 50 KM/H dont un arrêt d’urgence et un évitement. Une interrogation orale qui validera ou non l’épreuve.

– une épreuve en circulation d’ une durée de 30 minutes qui comprendra une partie en agglomération, une partie hors agglomération, une partie en conduite autonome et un arrêt en circulation.

Conseils pour votre sécurité et équipements obligatoires pour l’élève. 

Casque avec bandes réfléchissantes, gants coqués, veste et chaussures montantes sont obligatoires pour la formation et devront être présentés à l’inspecteur lors des examens. (NORME EUROPÉENNE).

  • Portez, été comme hiver, votre paire de gant (pour l’hygiène), sinon certaines tailles sont disponibles à la moto-école (gants coqués homologués NF ou CE).
  • Apportez votre casque (pour l’hygiène), sinon certaines tailles sont disponibles à la moto-école (casque de type homologué NF ou CE).
  • Portez des chaussures bien fermées (types bottes), ou chaussures montantes solides offrant une bonne protection (de préférence en cuir).
  • Portez un blouson ou veste à manches longues offrant une bonne protection en cas de chute, sinon certaines tailles sont disponibles à la moto-école (munis de protections  NF ou CE).

 

Notre priorité : la pédagogie

Toutes nos formations moto sont enseignées par des moniteurs titulaires du BEPECASER sélectionnés en fonction de leur expérience de l’enseignement et de la conduite.

Nos leçons suivent le Programme de Formation REMC (Référentiel pour l’Education à une Mobilité Citoyenne) et sont encadrées par 1 moniteur pour 3 élèves maximum.

Des leçons en toute sécurité

Les motos utilisées lors des leçons sont récentes et révisées régulièrement.

Équipées de protections contre les chutes, elles vous assurent une sécurité maximale lors des manœuvres à effectuer pour le plateau.

Les séances « plateau » de 2 heures s’effectuent devant la moto-école.  1 élève = 1 moto. Les séances « circulation » de 2 heures s’effectuent dans les villages voisins, la campagne ainsi que dans l’agglomération d’Alès.  1 élève = 1 moto.

 

 

PASSERELLE PERMIS A2 => A

PROGRAMME DE FORMATION POUR LE PASSAGE DE LA CATÉGORIE A2 DU PERMIS DE CONDUIRE À LA CATÉGORIE A

Séquence 1. – Théorie (durée : 2 heures)

Présentation. Explications et échanges sur les thèmes suivants : accidentalité, détectabilité, vitesse, conduite et produits psychoactifs.

Présentation :

l'(es) élève(s) est (sont) amené(s) à s’exprimer sur leurs pratiques et expériences de la conduite moto, sous forme d’un tour de table en cas de formation collective, à partir des éléments suivants : type de permis détenu(s) et année(s) d’obtention, nombre de kilomètres parcourus par an, type de motocyclette(s) utilisée(s), perception des dangers de la route, attentes à l’égard du stage…

Accidentalité, vitesse, détectabilité :

Présentation, par l’enseignant, des statistiques globales de l’accidentalité routière et de celles spécifiques à la conduite des motocyclettes.

Sensibilisation aux risques spécifiques à la conduite des motocyclettes et aux quatre principaux cas d’accidents impliquant les motocyclettes.

Explication et échanges sur les comportements par rapport au phénomène vitesse :

  • vitesse et perception visuelle ;
  • vitesse et trajectoire : regard, freinage, maintien de l’allure et accélération ;
  • vitesse et conséquences sur l’équilibre, la force centrifuge, le freinage, l’adhérence.

Explication et échanges sur les raisons du caractère indispensable du port des équipements de protection pour la sécurité et sur les conséquences, pour l’intégrité physique du motard, de l’absence d’équipement ou d’un équipement inadapté en cas d’accident et/ou de chute.

Conduite et produits psychoactifs :

Statistiques : lien entre produits psychoactifs (notamment alcool, drogues et médicaments) et accidentalité routière.

Explications et échanges sur les effets psychologiques et physiologiques des produits psychoactifs dans le cadre de la conduite.

Les sanctions.

Séquence 2. – Maniabilité hors circulation (durée : 2 heures)

(Durant cette séquence, chaque élève doit disposer d’une motocyclette).

L’objectif de cette séquence n’est pas de reproduire les exercices exigés lors de la formation en vue de l’obtention du permis de conduire de la catégorie A2.

Il s’agit de s’adapter à un nouveau véhicule (puissance accrue, poids, réactions modifiées à l’accélération et au freinage…) et surtout de démontrer la nécessité d’anticiper et d’adapter son comportement pour éviter la gestion de situations dangereuses. La réalisation des exercices est laissée au choix du formateur, à partir des thématiques listées ci-dessous ; ces exercices peuvent être réalisés avec un passager.

Explications et travail sur les situations de changements de direction à droite et à gauche :

  • mouvements et positionnements du regard ;
  • mouvements et positionnements de la tête et du corps ;
  • comprendre l’utilité du slalom au regard de la réalité des situations rencontrées en circulation et réalisation d’exercices.

Explications et travail sur le freinage :

  • utilisation du frein avant et du frein arrière, de façon dissociée ;
  • utilisation du frein avant et du frein arrière, de façon concomitante ;
  • explications sur le transfert des masses ;
  • comment s’arrêter et repartir en courbe.

Explications et travail sur les techniques d’inclinaison :

  • réalisation d’exercices sur l’inclinaison de la machine : travail du guidon, des pieds et des genoux.

Cette formation est réalisée sous la présence constante et effective de l’enseignant titulaire de l’autorisation d’enseigner la conduite des motocyclettes.

Elle s’inscrit dans une démarche « postpermis » et a notamment pour objectifs :

  • d’amener à la compréhension d’apports théoriques essentiels et/ou spécifiques, à la pratique sécuritaire de la conduite d’une motocyclette d’une puissance supérieure à 35 kW ;
  • de comprendre l’utilité de maîtriser les savoir-faire et techniques simples mais indispensables à la pratique sécuritaire de la conduite d’une motocyclette d’une puissance supérieure à 35 kW ;
  • de travailler, notamment sur le processus détection-analyse-décision et action, dans le cadre d’un audit de conduite.

Séquence 3. – Circulation et clôture de la formation (durée : 3 heures)

(Pour cette séquence une seule motocyclette est utilisée).

Circulation :

L’objectif de cette séquence est de réaliser un audit de la conduite du ou des élèves, principalement axé sur la perception, l’analyse, la prise de décision et l’action.

  • la séquence de circulation s’effectue avec un maximum de quatre élèves ;
  • dans le véhicule suiveur pren(nent) place l’enseignant, installé au poste de conduite, en liaison radio avec l’élève conducteur de la motocyclette ainsi que, le cas échéant, au maximum trois autres élèves en situation d’écoute pédagogique ;
  • chaque élève effectue 30 minutes au minimum de conduite, à l’issue desquelles 10 minutes sont consacrées au bilan de sa prestation.

Ce bilan comprend :

  • le ressenti de l’élève sur sa prestation ;
  • dans le cas d’une formation collective, un échange avec les autres élèves sur ce qu’ils ont perçu de la prestation ;
  • un bilan de cette prestation, réalisé par l’enseignant de la conduite, selon toute méthode à sa convenance, accompagné d’explications et de conseils en lien avec la conduite de motocyclettes d’une puissance supérieure à 35 kW ;

Clôture de la formation (20 minutes), échanges et bilan de la journée de formation (sous forme d’un tour de table en cas de formation collective).